Coronavirus – Journal de confinement – Jour 1

Officiellement, on est le jour 3. Depuis vendredi, 23h59, le pays est mort. Enfin, il devrait l’être. Il semblerait que les gens ne prennent pas les consignes très au sérieux, puisque ce week-end, tout un tas de personnes continuaient de se réunir en intérieur et en extérieur, certains passaient la frontière hollandaise pour aller se sustenter dans les restaurants, ouverts de ce coté d’une ligne quasi imaginaire. Pendant ce temps, moi je bricolais quelques aménagements dans mon van.

Aujourd’hui, et faute de consigne allant dans le sens contraire, je me suis rendue au travail. Je travaille dans une école, mais avec un statut un peu particulier, puisque je suis médiatrice et fait partie d’un service extérieur à l’école. Les consignes données aux professeurs et éducateurs étaient de venir travailler ce lundi, de voir si des élèves se présentaient à la garderie, et d’organiser les semaines à venir en fonction de cela. Evidemment, aucun élève ne s’est pointé à l’école. Entre la panique des uns d’attraper le virus, et la joie des autres de ne pas avoir cours, les couloirs étaient déserts.

Un coup de fil à ma coordination et une discussion avec la proviseure de l’école plus tard, je décidais de rester jusqu’à 11 heures pour aider les éducateurs à mettre les courriers d’information destinés aux parents sous enveloppe et de quitter les lieux pour regagner mon domicile. Pas de travail en vue, en dehors des encodages administratifs dans notre logiciels spécial médiateurs scolaires.

A H+53 depuis le début du lockdown, je dois avouer que je ne vois pas encore beaucoup de différence dans mon quotidien. Je dresse la liste des choses 1) que je dois faire 2) que j’ai envie de faire pendant ces semaines à venir. Au moins 5 en ce qui me concerne, puisque le lockdown des 3 semaines (jusqu’à nouvel ordre) est directement suivi de 2 semaines de vacances scolaires.

Alors voilà la liste non-exhaustive des activités spéciales lockdown que j’ai notées :

  • Faire la lessive et le ménage (occasion parfaite pour avoir un appartement comme neuf, ou presque.
  • Cuisiner, après avoir été récupérer des produits frais à moindre coût dans des restaurants qui liquident leurs stocks pour pas grand-chose.
  • Reprendre le Bikini Body Guide de Kayla Itsines pour au moins 1 mois (je connais déjà la souffrance qui m’attend, mais j’espère l’accompagner de fierté, de gain musculaire et de perte de gras du bide !
  • Bon, travailler un peu quand même (quoi, comment ça je n’ai rien encodé de mes dossiers depuis le mois de novembre ?!).
  • Vernir un tabouret que j’ai peint (je repousse cette tâche depuis 2 mois, c’est l’occaz).
  • Me promener avec les chiens (qui se demandent pourquoi on est à la maison à perturber leur sommeil de jour).
  • Prendre l’un ou l’autre bain à base de paillettes (Merci Lush de nous donner du beau dans cette période un peu morose).
  • Ecrire. Des articles pour le blog, des billets d’humeur pour le blog, un journal de confinement pour le blog. Bref, écrire ici quoi.
  • Jouer aux Sims. Oui, bah j’ai le droit aussi de faire des trucs futiles pendant tout ce temps. Pendant les 840 heures à venir !
  • Solliciter Youtube et Netflix +++.
  • Lire. J’ai une pile de livres plus haute quoi moi-même qui m’attend, autant continuer e me cultiver un peu, et de me distraire, beaucoup.
  • J’ai bien pensé à trier, photographier et mettre mes fringues sur Vinted, histoire de faire quelques euros, BUT il semblerait que Mondial Relay soit un peu au ralenti aussi. A voir …
  • Dessiner, si le cœur m’en dit !
  • Rempoter toutes les plantes de l’appartement. J’ai compté, il y en a 36. Ça devrait m’occuper quelques heures sur les 840.

Bref, je suis pas complètement à cours d’idées pour me maintenir occupée, espérons que je tienne jusqu’au 3 avril minimum ! J’ai pas prévu de péter un câble d’ici, mais je vous tiens au courant 😉 Et vous, vous faites quoi ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like