Coronavirus – Journal de confinement – Jour 3

Parfois, j’aime pas les gens. C’est pas toujours facile de le dire comme ça, de l’annoncer au grand jour. Surtout que je fais un métier pour les gens. Si tu ne le sais pas encore, je suis psychologue clinicienne et médiatrice familiale de formation, et pour le moment je travaille en tant que médiatrice dans une école secondaire (enfin, c’est en pause pour les semaines à venir). Mais donc autant te dire que des gens, j’en vois beaucoup, tout le temps. Et à force, socialiser, ça me saoule. Je suis ok avec le boulot, je gère bien, mais quand je sors de là, j’ai en horreur les small talks à la con avec les caissiers dans les magasins, faire semblant de rire aux blagues nulles des serveurs dans les bars, répondre gentiment aux gens qui m’accostent pour telle ou telle raison dans la rue, … Quand je vois mon mec par exemple, il fait ça à merveille, et il fait même pas semblant : il est sympa et souriant avec tout le monde. Et moi qui suis psy et médiatrice, j’en suis incapable. Un peu ironique, right ?

Enfin, tout ça, c’est ce que je pensais jusqu’à la semaine dernière. Mais maintenant qu’on est confinés, que le mot est tombé hier soir pour la Belgique, qu’on a officiellement limité notre liberté et nos contacts sociaux, est-ce que ça va changer ? Est-ce que les gens vont me manquer ? Est-ce que je vais rêver de causer avec les clients derrière moi dans une file d’attente, est-ce que je vais prier pour croiser quelqu’un qui me demande son chemin ? Rien n’est moins sûr ! A l’heure où tout le monde déplore le faire de ne plus voir personne et de déjà s’ennuyer à la maison, moi je suis plutôt contente de mon petit quotidien, entre mon mec, nos deux chiens, et les conversations de groupe sur whatsapp … Mais j’te tiens au jus. Si ma santé mentale en prend un coup, tu seras le premier au courant.

PS : J’ai rempoté 29 plantes sur 36. J’ai fait ma séance de sport (j’ai failli claquer d’une crise cardiaque après 5 minutes et je ne sais plus mettre un pied devant l’autre). Et j’ai fait ma lessive. Enfin, une partie. Me reste plus qu’à plier le linge maintenant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like